Pour que cela n'arrive plus

  • La contraception d’urgence n’est pas une contraception régulière, c’est une solution de rattrapage qui ne peut pas remplacer une contraception efficace.
  • Une méthode de contraception régulière, efficace et bien suivie reste le meilleur moyen d’éviter une grossesse. PARLEZ-EN A UN MEDECIN, il vous conseillera la méthode la plus adaptée à votre personne.

Bon à savoir :
Il arrive parfois des accidents de contraception. Si vous les craignez, vous pouvez vous épargner bien des angoisses et des tracas en ayant chez vous une pilule du lendemain. Il suffit d'aller la chercher en pharmacie.

Les moyens de contraception

Les méthodes mécaniques (utilisation lors de chaque rapport)

  • Le préservatif, le diaphragme ou la cape cervicale sont des écrans, des barrières qui empêchent physiquement les spermatozoïdes de franchir le col de l'utérus
  • Les spermicides: sous forme de crème, gelée ou ovule vaginal ou dans des éponges, ils détruisent les spermatozoïdes à leur contact.

Les méthodes hormonales (utilisation régulière chronique)

Les pilules (prise quotidienne), les patchs (timbres hebdomadaires) ou les anneaux vaginaux (1 anneau par cycle) contiennent des hormones qui empêchent l'ovulation.

Les méthodes à longue durée d'action réversibles

  • Les implants sont de petits bâtonnets insérés sous la peau dans le bras. Ils délivrent des doses régulières d’hormones et peuvent agir à la fois sur l'épaisseur de la glaire cervicale, le blocage de l'ovulation et la muqueuse utérine. Ils peuvent être conservés jusqu'à 3 ans.
  • Les stérilets au cuivre entraînent une réaction inflammatoire de la muqueuse utérine la rendant impropre à l'implantation (ou nidation). De plus, le cuivre inhibe la fécondation de l'ovule par le spermatozoïde. Ils ne contiennent pas d'hormone.On peut les garder jusqu'à 5 à 10 ans si on le souhaite.
  • Les stérilets hormonaux délivrent localement de petites doses d’hormone dans l’utérus en continu. Ils peuvent être gardés jusqu'à 5 ans.

Les méthodes définitives

La stérilisation masculine ou féminine: intervention chirurgicale des trompes chez la femme, ou des canaux déférents chez l'homme pour empêcher toute rencontre entre l'ovule et les spermatozoïdes.